institut du commerce électronique

Une entreprise québécoise propose une nouvelle façon d’acheter en ligne

L’entreprise québécoise Othentik Technologies propose une nouvelle solution de paiement en ligne qui ne nécessite pas l »utilisation de la carte de crédit sur Internet.Selon ce système, l’authentification du payeur et l’autorisation du paiement passent par l »intermédiaire de l’institution financière du consommateur et non par un système informatique détenu par une autre entreprise.

Cette formule baptisée HyperPaiement permettra plusieurs modes de paiement en ligne. Le client pourra notamment payer des factures et acheter à crédit directement par l’intermédiaire de son compte bancaire virtuel et même effectuer des achats en ligne avec sa carte débit. Toutes les transactions se faisant par l’entremise de la banque, le consommateur n’aura pas à fournir au marchand son numéro de carte de crédit sur Internet et aucune tierce partie ne sera impliquée. Le commerçant en ligne devra bien sûr, au préalable, avoir conclu une entente avec Othentik et sa banque.

Lorsqu’un consommateur voudra régler un achat en ligne, un lien le conduira vers le site Web de son institution financière. L’internaute saisira son nom d’utilisateur et son mot de passe pour que la transaction se fasse. Le marchand recevra de la banque un numéro de confirmation lui indiquant que la transaction a eu lieu, mais n »aura accès ni au numéro de carte, ni au mot de passe de l’acheteur.

La technologie HyperPaiement d’Othentik Technologies a été brevetée dans une vingtaine de pays et devrait être commercialisée prochainement. Un rapport de l’Association canadienne des paiements (ACP) auquel Othentik collabore et qui sera publié le 31 mars, fournira un cadre réglementaire pour les paiements électroniques au Canada.Un nouveau pas, espérons-le, pour rassurer les consommateurs qui refusent toujours d’acheter sur Internet en raison des failles dans la sécurité des paiements en ligne.

Par Sylvie Pesme, Institut du Commerce ÉlectroniqueSources : Les Affaires, Bénéfice.net

Sylvie Pesme – Institut du Commerce Électronique – 6 mars 2003